Archive

Archive for the ‘Antisémitisme’ Category

« Fabigate » et la réaction de nos élites gauchistes

novembre 26, 2012 3 commentaires

Source: Canoe.ca

Je sais que la nouvelle commence à être vieille et que la blogosphère a déjà passé au travers du sujet, mais n’ayant pas eu le temps d’écrire à ce sujet avant aujourd’hui, j’aimerais donner mon opinion sur la chose.

Premièrement, si vous êtes diligent et que vous allez chercher ce que j’ai écrit sur Facebook à ce sujet, vous verrez que j’ai écrit (je ne me souviens plus à quel endroit) que Fabi devrait banni des ondes.  Cette remarque était purement émotionnelle et a été postée immédiatement après que j’aie entendu l’extrait.  J’ai révisé ma position depuis cette réaction initiale.

Jacques Fabi ne devrait pas être banni des ondes, mais je considère qu’une simple suspension ne suffit pas.  Selon moi, de telles remarques d’un vétéran de la radio qui obtient la plus grande part de cotes d’écoutes sur sa plage horaire (00:00 à 03:00), sont totalement inacceptables   L’auditrice en question, dénommée « Maria », a profité de sa tribune pour dire que l’holocauste était la meilleure chose qui était arrivée dans l’Histoire.  À ce moment, toute personne sensée n’a que deux options:  Confronter cette auditrice, ou tout simplement raccrocher la ligne, dire que de tels propos sont inacceptables, qu’il y a des limites à respecter et que de glorifier le génocide de millions d’hommes, femmes et enfants est clairement au delà de l’acceptable.  Mais non, immédiatement après les propos de « Maria », il rétorqua: «Hé! J’oserais jamais dire ça, madame!», comme s’il venait juste d’entendre quelque chose avec lequel il est d’accord, mais qui est tabou et ne devrait qu’être chuchoté dans un endroit sombre.  Je serais d’avis que M. Fabi mériterait d’être récipiendaire d’un chèque d’assurance-emploi pendant quelques temps…

Sans surprise, les Gauchistes qui dominent nos médias (sociaux et conventionnels) ont répondu à ce scandale radiophonique avec la même réponse unanime:  Un silence assourdissant.  Rien de la part de notre « insurgé national », Dan Bigras.  Un balbutiement de la part de Guy A. Lepage, plusieurs jours après les faits et suite à plusieurs requêtes pour un commentaire.

Le seul média francophone qui a osé toucher à cette histoire est La Presse, dans sa section « débats », avec un billet de Rima Elkouri, montréalaise d’origine arabe qui déclare sa honte d’avoir entendu de tels propos de la part d’une de ses compatriotes.  Une missive à également été publiée mentionnant la suspension de M. Fabi.

Si on fait une recherche d’actualités sur Google, on voit que ça a pris 2 jours avant que le National Post mentionne la nouvelle.  Encore un autre jour plus tard, le commentaire de Mme. Elkouri a fait son apparition.  Rien de la part des médias de Québécor, rien à la télé…Je ne suis pas le plus grand fan de La Presse, mais au moins ils ont fait leur travail, contrairement au reste des médias québécois.

Le Québec n’est pas la meilleure terre d’accueil pour la population juive, ce n’est pas un secret.  Ceci peut probablement être expliqué à cause de l’endoctrinement catholique qui, malgré la laïcité grandissante, a sculpté la culture locale depuis des siècles, ainsi que du fait que le peuple Québécois semble avoir horreur des gens qui ont du succès (et les juifs sont certainement de ce nombre…),  mais l’antisémitisme de nos médias a été clairement démontré depuis les derniers jours.  Tout ce qu’ils ont eu à faire pour le prouver était de garder le silence…

Comme la vieux dicton mentionne:  « Qui ne dit mot, consent ».

Nos élites gauchistes avaient l’occasion parfaite de prouver que peu importe leur position concernant le conflit Israëlo-Palestinien, qu’ils ne tolèrent aucunement les propos haineux de « Maria », ni le hochement de tête de Jacques Fabi, qui a démontré qu’il partageait la même opinion.  Selon moi, leur silence est la preuve que les propos de « Maria » ne les a aucunement choqués.

***

NOTA: Mon texte original mentionne que seul La Presse avait osé toucher à cette nouvelle. Il s’agit d’un manque de rigueur de ma part.  Le Journal de Montréal l’a rapporté le même jour que La Presse l’a fait.  N’en reste qu’on a attendu plus de 2 jours avant qu’un média francophone en parle et qu’il a fallu que le National Post soit le premier média écrit à rapporter la nouvelle pour que les médias québécois se réveillent.  Merci à « Yan Pro » de m’avoir pointé vers cet article.

J’en ai profité pour faire des recherches sur le site de Radio-Canada et Le Devoir…  Silence complet de leur part.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :