Archive

Archive for the ‘manifestations’ Category

Plainte à la CSDM

février 28, 2013 3 commentaires

285549_10200270160270947_1788422605_nAprès avoir vu les images qui montraient des enfants de maternelle en train d’encourager les « carré rouge », j’ai été dégoûté.  J’ai décidé de porter plainte à la CSDM.  Voici le contenu de ce message:

J’ai été dégoûté par les images que j’ai vu aujourd’hui, montrant des enfants de maternelle qui paradaient leurs carrés rouge qu’ils ont bricolés pour encourager les manifestants.

J’ai été encore plus dégoûté par la rétorque de la CSDM, sur sa page Facebook (qui fut retiré peu après), qui a osé dire qu’il s’agissait d’une réaction spontanée de ces enfants.
Je ne suis pas dupe.  Quoiqu’il soit effectivement possible que les enfants aillent vers la fenêtre pour voir ce qui se passe, par simple curiosité, le fait qu’ils arboraient le carré rouge indique clairement qu’ils ont été poussés à le faire par leur enseignante.  Tenter de faire croire le contraire est une tentative déloyale et carrément irresponsable de la part de la commission scolaire.
Cette enseignante (j’utilise le féminin ici, car la très vaste majorité des enseignants sont des femmes) a clairement fait usage du capital émotionnel que ces enfants peuvent apporter dans le but de propager son opinion politique personnelle.  Elle peut partager l’avis des étudiants qui manifestent, mais il n’y a aucune raison valable d’utiliser les enfants à sa charge pour diffuser ses opinions.
Ces enfants sont trop jeunes pour comprendre les implications d’un tel mouvement et de prétendre autrement relève de l’idiotie, surtout qu’ils n’ont même pas encore atteint l’âge de la raison.
J’espère fortement que la CSDM réprimandera l’enseignante qui a eu cette « brillante » idée.
Si vous voulez également porter plainte, je vous conseille de contacter ces deux adresses:
protecteur.eleve@csdm.qc.ca (Ombudsman de la CSDM)
jjolier@csdm.qc.ca (courriel de l’école en question)

Projet de Loi 14 – Réaction médiatique prévisible…

février 22, 2013 5 commentaires
Source: The Globe and Mail

Source: The Globe and Mail

Le brouhaha concernant le projet de loi 14 continue!  Après la manifestation de dimanche, plusieurs instances de commerces ayant reçu des plaintes de l’OQLF ont vu le jour.  Nous avons littéralement un nouveau cas à chaque jour depuis mercredi!

Un restaurant italien fait la manchette à l’extérieur du pays à cause que son menu contient des mots italiens.

Un autre doit changer l’enseigne de son restaurant parce qu’il a osé écrire « Ristorante » au lieu de « Restaurant » dessus.

Un troisième à Québec doit également refaire son menu

Dans les médias de Québécor, Gilles Proux et Sophie Durocher ont écrit des éditoriaux pour lapider les manifestants.

M. Proulx a au moins eu le mérite d’être direct.  Les manifestants anti loi 14 sont des attardés mentaux et des paranoïaques  (désolé, le lien est disponible seulement pour les membres « VIP »)

Gilles Proulx n’a jamais mâché ses mots, mais d’y aller de traiter ces manifestants d’attardés mentaux parce qu’ils se sentent menacés par plusieurs des sections de ce projet de loi – dont il ne fait aucune mention, ça fait dur…

M. Proulx, je n’étais pas présent à la manifestation, mais j’aurais bien voulu y être.  J’ai donc trouvé ça assez insultant de me faire traiter d’attardé mental ce matin, simplement parce que je vois constamment des exemples de ségrégation contre les non-francophones.  De plus, vous tentez de diminuer l’importance de cette manif en sous-estimant le nombre de manifestants.  Alors que les médias rapportaient 200 personnes en moyenne, vous dites qu’il y en avait 125.  Votre malhonnêteté intellectuelle invalide votre argument en son ensemble.  De toute façon, dans ce billet que vous avez écrit, aucun argument n’est présenté.  Vous avez profité de votre tribune pour lancer du fiel sur les opposants du projet de loi 14, un point c’est tout.  Considérant votre réputation dans nos médias, ce billet sert plus à miner votre propre crédibilité qu’autre chose.

***

Pour ce qui est de Madame Durocher, elle a pondu un texte qui se voulait assez mesquin.  Le 2/3 du texte semble être neutre, ou même en faveur du mouvement Put Back The Flag et des autres groupes et individus qui manifestaient, mais elle a ensuite terminé son article avec des remarques comme:

On aurait pu s’attendre à ce qu’un nouveau groupe de défense des anglophones arrive avec un discours différent, plus nuancé.

[…]

Le parallèle qu’ils font entre la ségrégation aux États-Unis et la politique d’affirmation du français au Québec est scandaleux.

Scandaleux?  Mme. Durocher, vous n’avez pas compris le véritable sens de l’autocollant « Ici on commerce en français ». Le panneau ne veut pas dire que les francophones peuvent se sentir rassurés de pouvoir être servis en français (ce qui est ridicule. Je n’ai JAMAIS eu de la difficulté à être servi en français), mais plutôt un message pour les non-francophones que: « Ici, on ne te servira pas en anglais »

N’oublions pas que, selon les règles de français, le pronom personnel « on » exclut la personne qui l’utilise – donc cette enseigne n’est pas un message disant que les commis et propriétaires du commerce parlent en français. C’est une exigence envers les clients. On exige qu’ils fassent du commerce en français.

C’est donc effectivement de la ségrégation.  Celui qui affiche cet autocollant près de sa caisse envoie le message qu’il n’accepte pas de commercer avec des non-francophones.

C’est dommage, mais encore une fois, nos médias démontrent qu’ils sont complètement déconnectés de la réalité et préfèrent garder le peuple dans l’ignorance en répétant les mêmes arguments qu’on utilise depuis 1976. Au lieu d’objectivement regarder les dires des groupes qui s’opposent à la loi 101, on les dénigre, on les insulte et on tente de diminuer leur importance pour perpétuer la ségrégation des non-francophones dans leur propre pays.

La Loi 14 ne doit pas passer.  Si votre député est de la CAQ, écrivez-lui pour lui exiger de voter contre ce projet de loi.  S’il est Libéral, écrivez-lui pour lui rappeler de son engagement de ne pas modifier la loi 101 d’aucune façon et de voter contre cette loi xénophobe.

http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/index.html

Diane De Courcy – appel à la modération

février 19, 2013 1 commentaire
La Ministre responsable de laCharte de la langue française, Diane De Courcy

La Ministre responsable de la Charte de la langue française, Diane De Courcy

Suite à la manifestation contre le projet de loi 14 de dimanche (que j’ai malheureusement manqué), à laquelle environ 200 personnes se sont présentées, la ministre responsable de la « Charte de la langue française », Diane De Courcy, à lancé un appel au calme et à la modération.

Selon le Journal de Montréal, certains des manifestants avaient des pancartes qui faisaient une relation entre son projet de loi et la ségrégation.  Étant un des tout premiers à avoir critiqué ouvertement ce projet de loi, je ne peux qu’être en accord avec ces parallèles.

Voici ce que l’article 2 du « Bill 14 » provoque comme changement à l’article 1 de la Loi 101 (changements en caractères gras – le passage souligné sert à mettre l’emphase):

Le français est la langue officielle du Québec.   Il constitue le fondement de l’identité québécoise et d’une culture distincte,
ouverte sur le monde.

Comme j’ai mentionné dans mon billet précédent sur ce sujet, il n’y a pas beaucoup de moyens d’interpréter un tel article.  Selon Mme. De Courcy, un Québécois, c’est un francopĥone, point final.

Madame De Courcy, si vous voulez faire appel à la modération, vous auriez dû en faire usage vous-même quand vous avez rédigé ce projet de loi.  Si les anglophones et allophones qui vivent et paient des taxes au Québec ne sont pas Québécois, que sont-ils?  C’est vous qui avez lancé la première pierre avec cet article qui est un exemple flagrant de ségrégation.  Êtes-vous du même avis qu’un ancien péquiste de longue date, Pierre Curzi, qui a dit presque ouvertement à Gilles Proux que dans un Québec souverain, on pourrait examiner s’il vaudrait la peine de retirer le droit de vote aux anglophones?

In an interview with Gilles Proulx, a pioneer in shock-talk radio, Proulx called the West Island « Ontario, » and said West Islanders would never accept a PQ proposal for Quebec citizenship before sovereignty.

« We can’t change that with a magic wand, » Curzi said. « If these people want to benefit, as long as we are a province, we can’t do more.

« We can’t take away their right to vote because that is a right we cannot control because we are still a province within the federation. Obviously, the day when the country is there, we will control citizenship, which will have more teeth, if I can dare to say so. »

Je trouve un peu comique de voir une ministre d’un gouvernement fondamentalement xénophobe faire appel à la modération.

***

Ce qui m’irrite encore plus, c’est qu’autant dans les médias que chez les partis d’opposition, personne n’a critiqué l’article 2 de ce projet de loi.  La CAQ s’oppose aux changements du statut bilingues de certaines villes, le PLQ s’oppose en bloc à tout changement à la loi 101, mais n’a pas ouvertement critiqué cet article.

Sauf erreur, personne, à part moi-même, n’a pris le temps de regarder cet article du projet de loi et de dire: « Heille!  C’est grave ce qui est écrit là! »

Le RRQ qui manifeste…pathétique

Étrange…  Quand j’ai confronté un des dirigeants du Réseau de Résistance du Québécois(RRQ) il y a de ça un an, il affirmait que mon accusation qu’ils n’étaient que des gauchistes radicaux était totalement fausse.  Je lui ai demandé de démontrer que ce n’était pas le cas, mais évidemment, il a refusé de le faire.

Aujourd’hui, ils organisent une manif à Québec qui commence dans une trentaine de minutes.

Si l’on regarde le texte qui annonce l’évènement, on ne peut pas dire que j’avais tort… (1)

***

Il y a maintenant des mois que les Québécois sont en colère, qu’ils manifestent quotidiennement leur révolte à l’égard du gouvernement corrompu et traître de Jean Charest.  Au départ, ce sont les étudiants qui ont sonné l’alarme.  Ils ont été depuis rejoints dans la rue par l’ensemble du peuple québécois qui n’en peut plus de subir les politiques de droite et anti-Québec du gang à Charest.

Les « politiques de droite »?  Quelles politiques de droite?  Évidemment, on ne fournit aucun exemple…  De plus, ils se targuent que « l’ensemble du peuple québécois » a rejoint les étudiants dans la rue.  À ma connaissance, il n’y a pas eu une seule manif ou plus de 5% de la population québécoise ait participé…Même la manif qui aurait attiré 200 000 personnes – un chiffre clairement exagéré qui a été rapporté initialement par les organisateurs et répété par les médias – représentait seulement 2.5% de la population de la province.  J’aimerais donc savoir si le RRQ considère que le 97.5% de la population qui n’a probablement jamais assisté à une seule de ces manifestations sont des Québécois ou non.  Il semblerait que toute personne qui s’oppose à leurs opinions n’est pas un Québécois…

Le 22 juin, nous vivrons un nouvel épisode dans la guerre qui nous oppose aux enterreurs de dignité et de fierté québécoises.  Les Québécois sont conviés, en ce fameux jour-là, à Québec, notre Capitale nationale, afin de dénoncer les mesures crypto fascistes du PLQ (loi 78) et du maire Red Bull (Régis Labeaume), mais aussi, afin de célébrer dans l’honneur et l’enthousiasme notre identité québécoise.  Il s’agira d’un rendez-vous incontournable pour tous ceux qui rêvent d’un Québec nouveau parce que faisant partie d’un monde meilleur !

Une « guerre »?  Il semble donc que la gauche radicale, avec le RRQ dans le peloton de tête, a déclaré la guerre « aux enterreurs de dignité et de fierté québécoises ».  Qui enterre la dignité et la fierté québécoise?  Évidemment ce n’est pas spécifié, encore une fois, ce qui me force à poser la question :  Selon le RRQ, quelle est la définition du mot  « Québécois »?  Doit-il être de race blanche, pure-laine et indépendantiste? On pourrait me targuer de les accuser de racisme, mais dans l’intérêt de tous, voici une citation de leur propre manifeste(2) :

« […] il est maintenant de notoriété publique que le référendum a été volé par le camp fédéraliste grâce à un détournement frauduleux de la loi référendaire québécoise, et ce, effectué non pas par des citoyens, mais par le gouvernement illégitime d’Ottawa. Par des caisses occultes et des moyens semblables à ceux de la Central Intelligence Agency (CIA), il est intervenu de façon illégale à plusieurs niveaux pour faire déraper un processus que les Québécois voulaient éminemment démocratique. Notamment par la naturalisation artificielle, précipitée et massive de nouveaux citoyens canadiens […]

Si vous voulez avoir mon opinion de ces propos en plus de détails, je vous conseille d’aller voir mon tout premier billet 

En tant que fiers militants du Réseau, nous marcherons en ayant plus particulièrement en tête nos idées de liberté pour notre peuple ainsi que pour tous les autres peuples de la terre qui subissent toujours, à notre instar, le joug colonialiste.

J’ai de la difficulté à m’abstenir de rire aux éclats quand je lis ceci, quoique j’aie tout autant le goût de pleurer.  Comparer le Québec aux « autres peuples de la terre (sic) qui subissent toujours […] le joug colonialiste » est pathétique…  Première des choses, le Québec est une province parmi d’autres dans un des pays les plus riches du monde, avec un gouvernement démocratiquement élu et un dossier sur les droits humain qui fait l’envie de la majorité des pays.  En Iran, en 2009, des centaines ont été emprisonnés dans des conditions atroces, torturés et probablement violés(les hommes autant que les femmes) en prison par les Gardes Révolutionnaires durant les grandes manifestations suivant une élection frauduleuse.  Nous avons vu une jeune femme tuée par un tireur d’élite alors qu’elle ne faisait que marcher pacifiquement avec le reste des manifestants (3)

La supposée répression policière et législative du Québec n’a absolument rien à voir avec les atrocités commises dans de véritables régimes dictatoriaux et il est insultant de non seulement comparer le mouvement « carré rouge » aux autres groupes qui s’opposent à la dictature, mais de se vouloir servir de fer de lance dans la lutte contre l’impérialisme…  Pour citer encore une fois leur manifeste :

« Notre indépendance changera la face de l’Amérique et marquera le recul de la Grande alliance anglo-saxonne, elle qui a exploité, au fil des siècles, les humains partout sur la terre. Notre nation libre interviendra enfin dans les affaires du monde avec la sensibilité des peuples opposés aux appétits des grands impérialismes, eux qui ont tant fait couler le sang des peuples qu’ils soumirent. L’Afrique et Haïti ne peuvent qu’espérer notre indépendance. La Palestine nous attend. Les Basques nous observent. Le Québec libre est l’espoir des peuples enchaînés. »

Suite à tout ce que j’ai pu voir et comprendre de ce mouvement, le Réseau de Résistance du Québécois est dangereux.  Peu importe ce qu’ils peuvent dire du gouvernement actuel, ce sont des exaltés comme eux qui définissent le fascisme.

Sources :

(1) : http://www.resistancequebecoise.org/articles/evenement/le-22-juin-on-marche-pour-la-revolution-quebecoise

(2) : http://www.resistancequebecoise.org/le-rrq/manifeste/manifeste-du-reseau-de-resistance-du-quebecois

(3) : https://en.wikipedia.org/wiki/Death_of_Neda_Agha-Soltan)

%d blogueurs aiment cette page :