Budget 2013-2014 – Le commentaire

C’est la nouvelle du jour: le premier (et peut-être dernier) « budget Marceau » a été déposé hier après-midi et va passer, malgré que les deux principaux partis d’opposition s’y…opposent.

Quelques minutes après le dépôt du budget, j’ai annoncé que le PLQ allait « faire un Stéphane Dion de lui-même » en votant contre mais en s’assurant qu’il n’y ait pas assez de députés présents en chambre pour défaire le gouvernement.  Les députés libéraux, étant les pantins du chef du parti et étant amputés de la colonne vertébrale, n’auront évidemment pas le courage de se présenter en chambre pour faire ce pour quoi ils ont été élus, c’est à dire représenter les électeurs et voter sur les diverses lois présentées par le gouvernement.

Pour ce qui est de la CAQ, j’avais prédit qu’ils voteraient contre, étant donné les conditions qu’ils ont mis sur la table, qui incluait l’absence de toute hausse de taxes.

Donc le gouvernement Marois va survivre à cet atroce budget qui augmente encore les dépenses de l’État et qui amènera le Québec toujours plus près du gouffre financier.

Ce qui m’a le plus irrité lors de la présentation de ce budget, par contre, était que le ministre Marceau semble avoir tout fait pour blâmer l’administration précédente.  Je dois écouter le discours à nouveau car j’en ai manqué des bouts, mais malgré que j’aie manqué une bonne partie du dernier tiers du discours, j’ai compté 9 instances ou le ministre a clairement placé le blâme sur le gouvernement précédent.  Au lieu d’offrir des solutions, les annonces du ministre étaient souvent présentées avec une diatribe détaillant l’incompétence de l’administration précédente.  Le « trou » de 1.6 milliards a été cité à plus d’une reprise et le ministre semblait plus intéressé de pointer le doigt vers l’ancien gouvernement Charest que d’offrir ses propres idées et solutions pour régler les problèmes fiscaux du Québec.

Sur ce sujet, le ministre n’apporte rien de nouveau.  Plus de taxes, plus de dépenses de programmes, plus d’investissements dans des ministères qui mériteraient d’être abolis étant donné leur inutilité chronique…

J’ai quand même vu un ou deux bons points…j’en parlerai un peu plus tard.  L’analyse du contenu du budget (accompagnée par des commentaires personnels à chaque point) suivra bientôt et formera le contenu de mon prochain billet, qui sera publié ce soir ou demain.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :