Accueil > Avortement, Canada, féminisme, Médias de Masse, political correctness, Politique, Radio-Canada, Zone Politiquement Incorrecte > FFQ, Rona Ambrose et Thomas Mulcair…Ironie concernant la motion sur l’avortement défaite hier.

FFQ, Rona Ambrose et Thomas Mulcair…Ironie concernant la motion sur l’avortement défaite hier.

Source: Wikipedia

Je dois admettre que je trouve ça un peu ironique.  Hier, la motion portant sur la réouverture du débat sur l’avortement (M312 de Stephen Woodworth) a été défaite aisément, ce qui était très prévisible.  Lors du vote, plusieurs ministres du gouvernement conservateur – incluant la ministre de la condition féminine, Rona Ambrose – ont voté pour cette motion.  En réponse, la Fédération des Femmes du Québec exige la démission de la ministre.

Il me semblait que les groupes féministes, tel la FFQ, militaient pour le libre-choix des femmes dans ce débat.  Pourtant, ici, nous avons une femme qui considère que le débat devrait être réouvert, donc qui exerce son libre-choix.  Mais ce choix ne semble pas plaire à la FFQ.  Comment est-ce qu’une femme pourrait s’opposer au statu quo – c’est à dire, l’avortement à volonté payé par l’État?

Est-ce que ces groupes sont vraiment « pro-choix », tel qu’ils l’annoncent?  Cette citation de la présidente de la FFQ, Alexa Conradi, en dit long:

« [La ministre] a de toute évidence refusé de défendre un droit fondamental des femmes, et à cet égard-là, elle n’est pas compétente pour assumer son rôle »

Un Droit fondamental?  Quand je regarde la Charte des Droits et Libertés, qui liste les « Droits fondamentaux », je ne vois pas un article qui dit:  « Toute femme désirant terminer sa grossesse avant terme est autorisée à le faire »

J’ai beaucoup plus l’impression que la FFQ est intéressée de défendre le droit inconditionnel de commettre le meurtre de son enfant à naître que de laisser le choix aux femmes de décider comme elles veulent.  Peut-être que madame Ambrose est en faveur de l’avortement, mais aimerait qu’il soit balisé, étant donné l’absence de toute législation entourant l’avortement au Canada, ce qui expliquerait son vote en faveur de cette motion.

Nous ne le savons pas et la FFQ non plus.  Ce n’est pas important pour les féma-fascistes de la Fédération des Femmes du Québec.  Ce qui importe c’est que la ministre a osé contredire le dogme féministe et elle doit en payer le prix.

***

D’un autre côté, nous avons le chef de l’Opposition Officielle – Thomas Mulcair, qui s’insurge que le Premier Ministre ait permis « à huit ministres et deux secrétaires parlementaires de voter pour », alors que le PM lui-même ait voté contre la motion.  Le NPD a même critiqué le fait que le gouvernement permettait un vote libre sur la question.  Encore une fois, j’apprécie l’ironie de la chose…  Le Nouveau Parti Démocratique qui s’insurge parce que le gouvernement permet un vote libre – la plus grande expression de démocratie (!) que la Chambre des Communes possède…

  1. septembre 27, 2012 à 17:13

    Chere Rona…J’ai commencé une campagne pour encourager tout les parents qui ne veulent plus de leurs enfants de les apporter à votre porte pour que vous en preniez soin. Des bébés non voulu sont souvent des enfants mals aimés. Regardez plus loin que le nombril, nous sommes en 2012, reveillez vous!

  2. Veronique
    octobre 1, 2012 à 09:11

    L’avortement doit être réglementé car certaines s’en servent comme moyen de contraception et d’autres s’en servent pour « choisir » le sexe du bébé (par exemple : c’est une fille, j’en veux pas)….Eduquer les femmes et les hommes sur les moyens de contraceptions, surtout lorsqu’ils viennent de cultures differentes et/ou arrivent de d’autres pays. Limité l’avortement pour des cas délicats tels que le viol, les mères qui consomment alcool et drogues : des trucs de ce genres. Facilitons aussi l’adoption au Canada. Moins d’enfants abandonnés à la DPJ car mal aimé et/ou battu, donc plus de chance d’être heureux dans une famille qui les veulent.

  3. Veronique
    octobre 1, 2012 à 09:15

    Bien sûr dans mon commentaire, le terme  » des trucs de ce genre » on parle aussi de maladie ou de défaut génétique ou d’un foetus qui pourrait tuer la femme. Ma liste n’est pas exhaustive mais il ne faut pas « abuser » de l’avortement alors qu’il y a plein de moyen qui nous permettent d’éviter les grossesses en 2012 !

  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :